Né à New York en 1971, Adad Hannah vit à Montréal. Depuis 2001, Hannah travaille sur sa série Stills constituée de vidéos sans son qui existent à l'intersection de la performance, de la photographie et de la vidéo. Basées sur la pratique du 19e siècle des tableaux vivants, les vidéos, photographies et installations de Adad Hannah questionne la façon dont nous interagissons avec une oeuvre comme spectateur et comment notre regard participe à la construction du sens que l'on donne à nous-même et au monde qui nous entoure.
 
Il a exposé au Musée national des beaux-arts du Québec (2008), le Musée d'art contemporain de Montréal (2008), le Zendai MoMA, Shanghai (2009), le Ke Center for Contemporary Art (Shanghai 2008), le Vancouver Art Gallery (2007), le Musée des beaux-arts du Canada (2011, 2006), Ikon Gallery (Birmingham 2006), la 4è Biennale le l'art médiatique de Seoul (2006), Casa Encendida (Madrid 2006) et Viper Basel (2004). En 2004 il a gagné le prix installation/nouveaux médias au Toronto Images Festival et le prix Bogdanka Poznanovic à Videomedeja 8. Il a réçu des bourses du Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le B.C Arts Council, le Vancouver Foundation/Contemporary Art Gallery, la Délégation du Québec et l'Embassade du Canada à Madrid, à Seoul, et à New York. Il a réalisé des oeuvres avec la collaboration de plusieurs musées dont le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée des beaux-arts du Canada, le Vancouver Art Gallery, la galerie Rodin (Seoul), et le musée du Prado (Madrid).

Ses oeuvres se retrouvent dans les collections permanentes du Musée des beaux-arts du Canada, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Ke Center for Contemporary Art (Shanghai), la galerie d'art nationale Zacheta (Warsaw), la Banque de Montréal et la Banque Royale du Canada.