ENCODEURS




encodeurs carton

11 août - 1 septembre 2007
Encodeurs: Alexandre Castonguay + Mathieu Bouchard + Ken Campbell
and Darsha Hewitt + Alexandre Quessy




TEXTE DE PRÉSENTATION  /  OEUVRES DISPONIBLES   /  VUES DE L'EXPOSITION  / LIENS  /  C.V. DE L'ARTISTE



TEXTE DE PRÉSENTATION

Pierre-François Ouellette art contemporain présentera l'exposition Encodeurs incluant Darsha Hewitt + Alexandre Quessy et Alexandre Castonguay + Mathieu Bouchard + Ken Campbell en parallèle à la convention PureData (21-26 août).


Au sujet du congrès:

L'Oeuvre ouverte
| Congrès PureData 07 réunit les artistes, les développeurs et les théoriciens, créateurs de PureData, qui exploitent le logiciel et en font l'objet de leur réflexion. Le congrès tente de rallier les disciplines artistiques qui utilisent le logiciel libre, et s'intéresse aux questions d'ouverture et d'accessibilité dans le domaine technologique. Il servira de contexte théorique à la compréhension des arts médiatiques qui investissent les aspects esthétiques et politiques de la culture du logiciel libre.


Alexandre Castonguay + Mathieu Bouchard + Ken Campbell
Dessin par numéros

Dans Dessin par numéros, un traceur monté au mur grave légèrement les images de spectateurs. Les dessins émanent de l'analyse d'image des mouvements des visiteurs dont elle conserve le contour.  Ils sont effectués lorsque les visiteurs posent des gestes qui s'apparentent aux mouvements codés propres aux installations interactives et à l'utilisation d'appareils électroniques.

L'observation attentive des interactions des gens avec des installations révèle certains gestes typiques : salutation de la main, déplacement du corps d'un côté et de l'autre, etc. Les répétitions gestuelles dans le cadre d'une installation sont normalisées parce qu'elles sont socialement codifiées, ce qui va à l'encontre d'un certain discours émancipateur de l'individu. D'autres gestes interactifs sont aussi captés et dessinés, soit ceux qui se rapportent aux petits gestes quotidiens qui caractérisent l'utilisation de nos appareils portables. On peut ainsi comparer les gestes amples de la publicité destinée à la promotion de ces appareils aux gestes plus intimes de ceux qui les utilisent dans la vie courante.

Une étude des gestes interactifs de cette nature trouve un écho peu rassurant dans les études que Frank et Lillian Gilbreth ont réalisées en milieu de travail. Au tournant du siècle dernier, ces chercheurs ont employé la photographie à longue exposition afin d'analyser les gestes des travailleurs et de proposer des méthodes plus efficaces pour exécuter leurs tâches et réduire les gestes superflus.

Les divergences entre ces images et un modèle d'attitudes préétablies sont analysées grâce à un logiciel conçu avec l'aide de Mathieu Bouchard qui utilise PureData et GridFlow. Le traceur enregistre ensuite le résultat sous forme d'un dessin en contour et d'une analyse statistique.  Le traceur lui-même est réalisé avec l'aide de Ken Campbell.


Darsha Hewitt + Alexandre Quessy
La Chorale à roulettes

La Chorale à roulettes est une installation sonore qui met en vedette des téléphones à cadran, de table et muraux, autrefois à la fine pointe de la communication moderne. Chaque appareil ayant conservé sa sonnerie originale, La Chorale à roulette présente un répertoire de compositions où des timbres joyeux et entraînants peuvent répondre à des sons d'une infinie tristesse. L'oeuvre propose une gamme de timbres allant de la sonnerie mélodieuse au clic à peine audible d'un ronron métallique assourdi.

Tombé dans la désuétude, le téléphone à cadran a acquis une certaine valeur auprès des collectionneurs d'objets de design moderne. Par ailleurs, on trouve souvent d'intéressants spécimens mis au rancart dans nos caves et au fond de nos armoires. Tous les appareils de la Chorale à roulettes sont de fabrication canadienne et ont pour la plupart été obtenus par troc par le biais de postes d'échange établis sur l'Internet. Ils ont étés échangés contre un peu de tout : d'un gâteau aux bananes à une simple poignée de main.

La Chorale à roulettes est l'oeuvre de Darsha Hewitt (spécialiste des technologies désuètes) et Alexandre Quessy (compositeur de musique électroacoustique). Les artistes font ensemble de la création et de l'enseignement. Ils tiennent à remercier cordialement Ken Campbell (conseiller technique) pour son aide précieuse.


Darsha Hewitt est une artiste canadienne qui habite actuellement Montréal. Elle travaille principalement avec l'électronique piraté, les programmes open-source , les technologies vieillisantes et les lieux public. Son travail d'artiste questionne le rôle de l'automatisation dans la vie quotidienne et la manière dont les sociétés dépendante des technologie atténue et réinterprète les identités . Ses expositions ré centes incluent: Pse a Video Pool(CA), Damaged Goods a Piksel'06 (NO), Press Play a Interaccess (CA), Racines D'origine avec Art origine (FR), Ma culture mes milieu a la Ottawa Art Gallery (CA et le Make Art Festival (FR), Elle présentera en média Povera at la Ottawa Art Gallery (Ca) et avec le HTMLles Festival (CA). Elle donne des ateliers concernant les technologies versatiles et offre son support aux artistes et communautés nouveau venu dans le monde des Nouveaux médias électroniques et pratique Open Source. Darsha s'affaire actuellement à la coordinatrice de la 2ìème convention internationale PureData.







/HAUT DE LA PAGE/


OEUVRES DISPONIBLES

(cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir, s'assurer que des bloqueurs de "popup" sont inactifs)






Rotarian Choir
Darsha Hewitt + Alexandre Quessy, The Rotarian Choir,
téléphones à roulette, pièces d'électronique sur mesure, programmation à base de PureData




Encodeur
Alexandre Castonguay + Mathieu Bouchard +
Ken Campbell, Dessin par numéros, métal, ordinateur, programmation PureData, 2007.


Encodeur   Encodeur
Alexandre Castonguay +
Mathieu Bouchard + Ken Campbell,
Dessin par numéros (détail)
  Alexandre Castonguay +
Mathieu Bouchard + Ken Campbell,
Dessin par numéros (détail)





Cube
Alexandre Castonguay, Cube
épreuve chromogène, 122 x 280 cm, 2/6, 2005



À Mao
Alexandre Castonguay, À Mao
épreuve chromogène, 33.5 x 75.5 cm, édition de 10, 2007



PureData Gravure   Étude
Alexandre Castonguay,
PUREDATA TRACEUR.PD
05/04/05 2:05 – 2:15
gravure, 45 x 60 cm, éd. de 12, 2006
  Alexandre Castonguay + Adad Hannah,
Étude de mouvement 2 –
d'après Gilbreth,

épreuve chromogène, 76 x 60cm, éd. de 6, 2003.





/HAUT DE LA PAGE/



VUES DE L'EXPOSITION
Vue d'Expo   Vue d'Expo
     
Vue d'Expo    




/HAUT DE LA PAGE/


LIENS

Bryne McLaughlin, This Week, www.canadianart.ca, 30 août 2007 (en anglais)
Entrevue avec A. Castonguay (etraits), un show de mot'arts, CISM 89,3 FM
Nicolas Mavrikakis. "Art branché" Voir (Montréal) 30 août 2007
Laurie Watson. "Hello out there!" The Hour (Montreal) 23 août 2007 (en anglais)
Lyne Crevier. "Oulipo." ici (Montreal) 23 août 2007
Site internet de L'Oeuvre ouverte congrès PureData '07: http://pure-data.ca/fr/
Site internet de Darsha Hewitt: http://www.darsha.org






/HAUT DE LA PAGE/


C.V. DE L'ARTISTE

Alexandre Castonguay cliquer ici

Darsha Hewitt cliquer ici pour télécharger (document word)







/HAUT DE LA PAGE/
_______
contact